Blondie et Morrissey dans British Connection

Philippe, présentateur de l'émission British Connection sur Poptastic RadioBritish Connection présenté par Philippe à 16h30 sur Poptastic Radio.
Au menu de l’émission 232 de radio rock que l’on attendait plus :

1ère partie
New Order : Blue Monday
Lcd Soundsystem : Tonite
Orelsan : Basique
Blondie : Long Time
The Vaccines : Handsome
Deeva : Wanted
Aqme : Ensemble (Album De La Semaine “Lp Eponyme”)
Smashing Pumpkins : 1979
2ème partie
Pennywise : No Way Out
Descendents : Victim Of Me
Lonely The Brave : Rattlesnakes
The Corrs : So Of Solomon
Myelin : Die
Aqme : Rien De Nous Arrêtera (Album De La Semaine “Lp Eponyme”) Awolnation : Sail
Hightower : Tournesol
3ème partie
Nina’school : Tom
Maladroit : Un Concert À L’appart
Le Réparateur : Tout Ce Que Croise
Xutos E Pontapes : Para Ti Maria
Aqme : M.E.S.S. (Album De La Semaine “Lp Eponyme”)
The Who : My Generation
Enter Shikari : Live Outside
X Mal Deutschland : Incubus Sucubus
4ème partie
The Smiths : Bigmouth Stikes Again Live
Tear For Fears : Pale Shelter Live
Key Light – La Chronique Cinéma “Blade Runner”
Encore : California
Teacup Monster : Communication
FirST Aid Kit : It’s A Shame
Berurier Noir : La Marche Funèbre De La Jeunesse
Datika : Memories

British Connection à écouter sur le player de Poptastic Radio et sur toutes les plateformes digitales.
Tous les mercredis de 16h30 à 18h30
Replay les samedis de 13h30 à 15h30

British Connection sur Poptastic Radio

Emission de Rock Progressif sur Poptastic Radio

Dans la programmation de ProgRock Session ce soir :

  • Gizmodrome
  • Camel
  • Gentle Giant
  • Genesis
  • Nazareth
  • Ekseption
  • Radiohead
  • Jon Anderson
  • Yes
  • Porcupine Tree
  • Eloy
  • Caravan

A écouter sur le player de Poptastic Radio ou sur votre plateforme de streaming préférée.

Emission de Rock Progressif sur Poptastic Radio

Trevor Horn procucteur méconnu

Trevor si méconnu mais si pointu

Roland Brunet
Roland Brunet

Souvenez-vous : 1979, The Buggles envahissent les ondes avec ce tube « Video Killed The Radio Star » qui donnera le La des années 80. Derrière cette paire de lunettes rondes devenue mythique, se cache l’un des producteurs les plus prolifiques de la Pop anglaise des années 80/90/2000 .

Trevor Horn, chanteur des BugglesAprès des débuts musicaux très réussis grâce au méga tube « Video Killed The Radio Star » interprété par le groupe The Buggles (avec son compère Geoff Downes aux claviers), notre ami Trevor Horn a rapidement compris que l’avenir ne pouvait lui sourire que s’il troquait ses habits de chanteur pour ceux de producteur spécialisé dans la Pop Anglaise.

Entre temps, il avait intégré de façon fugitive, le groupe Yes, en lieu et place de Monsieur Jon Anderson s’il vous plaît, ce qui lui valut par ailleurs de nombreux quolibets de la part des fans hyper exigeants de ce groupe mythique des années 70.
Donc à ses débuts de producteur, Trevor Horn décida de développer plusieurs ingrédients musicaux, déjà esquissés dans sa vidéo tueuse, qui contribueront à lui façonner une image de « sorcier musical des 80’s », à savoir :

  • Une basse énorme et omniprésente (peut être une influence de Chris Squire le monstrueux bassiste de Yes)
  • Un foisonnement de sons divers (cuivres, claviers, cordes, sonnette de vélo si si !! etc. La liste est trop longue : seule une écoute minutieuse au casque permet de les capter en totalité) explosifs et créatifs .
  • Une richesse incroyable en terme de mélodies et d’arrangements sophistiqués souvent interprétés via des synthétiseurs, des séquenceurs et des samplers.
  • Un tempo souvent rapide à très rapide, des titres très toniques tendant quelquefois vers le funk et suscitant une furieuse envie de danser !
  • Des guitares très rythmées et nerveuses.
  • Une grosse caisse appuyée marquant les temps un peu à la manière du Disco (très présent à l’époque) mais de façon nettement plus subtile et discontinue.

Rentrons maintenant dans le détail à travers quelques exemples :

1/ ABC : Date Stamp (extrait de l’album The Lexicon Of Love – 1982)
Morceau emblématique à mes yeux et représentatif du style Trevor. On retrouve ici de nombreux éléments évoqués ci-dessus : à vous de les reconnaître !
Et que dire du solo de saxophone (2’35) accompagné d’un délicieux zoubidoubidoudou dou…. qui me laisse sans voix à chaque écoute.

2/ Frankie Goes To Hollywood : Two Tribes (extrait de l’album Welcome To The Pleasure Dome – 1984)
Ce morceau reste tout à fait d’actualité si l’on remplace le couple Reagan / Tchernenko par le couple Trump / Kim Jong-un : c’est d’ailleurs une des raisons qui m’ont poussé à l’évoquer. On note ici des percussions très présentes, un riff de guitare splendide qui embrase le titre et le magnifie ainsi qu’une basse imposant un rythme effréné ! Le dynamisme qui ressort à son écoute est incroyable : on a l’impression d’être remué par une force invisible ! Relax tiré du même album et succès planétaire à l’époque fonctionnait sur le même mode avec une force encore supérieure… Qui n’a jamais dansé dessus ?

3/ Yes : Owner Of A Lonely Heart (extrait de l’album 90125 – 1983)
Il s’agit du seul titre de Yes à atteindre la 1ère place au Billboard Hot 100. Et comme par hasard qui en a été le producteur ? J’avoue humblement, en tant que fan absolu du groupe, que ce n’est pas mon morceau préféré, mais en terme de notoriété et de diffusion mondiale il est très difficile de faire mieux. L’écoute au casque reste indispensable pour apprécier la créativité du groupe. A noter également le traitement très Hornien du son de la batterie style Beat Box .

4/ Art Of Noise : Beat Box (extrait de l’album Who’s Afraid Of – 1984)
Titre méconnu du groupement « Art of Noise » créé autour de Trevor Horn illustrant parfaitement la touche apportée par le producteur en terme de percussion.

5/ Art Of Noise : Moments in Love (extrait de l’album Who’s Afraid Of – 1984)
Je ne résiste pas au plaisir d’inclure un autre morceau de ce groupe qui a révolutionné quelque part la scène musicale de l’époque et a inspiré de nombreux groupes actuels comme Daft Punk ou Chemical Brother.
Il s’agit véritablement d’un moment de sensualité et de rêverie qui nous transporte ailleurs. Il est très difficile de caractériser cette musique électro-chill-progressive-trip hop représentative du savoir-faire unique de Trevor Horn et de ses comparses. Si elle s’éloigne des standards principaux détaillés en début d’article, elle affiche un style très personnel et n’a pas pris une ride !

J’ai passé volontairement sous silence quelques réussites majeures du producteur au cours des années 80/90/2000 : je pourrai citer notamment  Seal et son fameux tube Crazy, Propaganda, Grace Jones, Rod Stewart , Mike Oldfield, Simple Minds, Tatu, etc. La liste est très très longue…

Je tenais particulièrement à rendre hommage à Trevor Horn car il a contribué très fortement aux sons des 80’s et à cette période New Wave qui m’a enchanté personnellement (ainsi que de nombreux mélomanes à travers le monde) car elle représente une époque bénie de la Pop Anglaise et il me paraît logique que Poptastic la diffuse et la fasse vivre encore et encore et encore…
J’y reviendrai d’ailleurs dans de futurs articles.

Roland Brunet

roland@poptastic-radio.com

Retrouvez les titres Pop anglais des années 80 le vendredi de 19h à 22h dans « Back To The 80’s » et tous les jours dans la programmation musicale de Poptastic Radio.

Philippe, présentateur de l'émission British Connection sur Poptastic Radio

Philippe, présentateur de l'émission British Connection sur Poptastic RadioBritish Connection présenté par Philippe à 16h30 sur Poptastic Radio.
Au menu de l’émission 231 de radio rock que l’on attendait plus :

1ère partie
Prain : Not So Blind
Justice : Pleasure
Thirty Seconds To Mars : Walk On Water
Aqme : Ensemble
Escobar : Terrible Man
Arctic Monkeys : R U Mine
Babel 17 : Progress (Album De La Semaine “Process”)
The Do : Keep Your Lips Sealed
2nd partie
Depeche Mode : Fly On The Windscreen
They Called Him Zone : Death Drive
Stone Of A Bitch : Killing Summer
Last Avenue : We Run
Babel 17 : Battlefield (Album De La Semaine “Process”)
Talisco : The Keys
3ème partie
Sparks : Edith Piaf
Angus & Julia : Stone Snow
Silly Walk : Nobody Care
Red Money : Chase Me
Red Hot Chili Peppers : Dark Necessities
Babel 17 : Always The Run (Album De La Semaine “Process”)
Minkovski : Last Breath
Berurier Noir : Pavillon 36
4ème partie
Les Sales Majestés : Macron
Garage Lopez : Ne Les Écoute Pas
Big Country : In The Big Country Live
Les Ogres De Barback : [Officiel] La Ventura Live
Heliogabale : Calibre
Key Light : La Chronique Cinéma “Ca”
The Kooks : You Don’t Love Me
Aeroplane : London Bridge

British Connection à écouter sur le player de Poptastic Radio et sur toutes les plateformes digitales.
Tous les mercredis de 16h30 à 18h30
Replay les samedis de 13h30 à 15h30

British Connection sur Poptastic Radio

Gizmodrome nouveau groupe avec Stewart Copeland

Gizmodrome le nouveau groupe de l’ex-batteur de Police dans la playlist hebdomadaire consacrée à Sting et Police, ce mardi.

Gizmodrome… si ce nom ne vous dit peut-être rien, celui de Stewart Copeland, lui, ne vous est pas inconnu, sinon vous ne seriez pas ici en train de lire cet article. Nouveau projet un peu fou du batteur stratosphériquement génialissime du groupe pop anglais The Police, Gizmodrome est ce que l’on appelle un super groupe, soit la réunion de musiciens issus de groupes connus, établis, si ce n’est mythiques. En l’occurrence, Gizmodrome est composé de pontes de la pop musique anglaise, à savoir Mark King de Level 42, Adrian Belew fantastique guitariste de King Crimson, David Bowie, Frank Zappa, Talking Heads et Vittorio Cosma, certes moins connu que les autres mais non moins talentueux chanteur multi-instrumentiste.
Le premier album du groupe est sorti il y a un peu moins d’un mois, et ce soir dans Sting and Co: The Playlist on vous propose d’en découvrir 2 titres avant un prochain numéro spécial Copeland, en préparation.

Cette découverte sera « tranquillement » précédée de quelques titres de Police, d’un inédit de Sting (en ouverture d’émission) et suivie de quelques chansons de « Circa Zero » autre groupe formé par un l’ex-policeman Andy Summers.
Enfin, on n’oubliera pas la présence de Sting sur quelques titres que l’on n’a pas souvent l’occasion d’entendre, dont un duo avec Jools Holland.

Joli programme que l’on vous propose de suivre sur le player de Poptastic, ce soir mardi 10 octobre à partir de 19h.

Ekseption version de la cinquième de Beethoven

ProgRock Session, 19h sur poptastic-radio.com/radioplayer

« Quand le classique devient Prog » pourrait bien être le sous-titre de ce nouveau numéro de ProgRock Session puisque on ouvre le bal avec une version très particulière de la 5ème de Beethoven, signée Ekseption. À écouter avec le sourire ou à fuir absolument, mais on aimerait que vous optiez pour la première option.
Après avoir passé cette épreuve, vous pourrez vous installer et apprécier la suite, composée de titres de Yes, Pink Floyd, The Strawbs, Gentle Giant, Porcupine Tree, entre autres.
Bonne soirée en mode Prog !
(Illustration : Franz Eder)
Ekseption version de la cinquième de Beethoven

Musique des années 80

Vendredi soir sur Poptastic à partir de 19h, nouveau rendez-vous à ne SURTOUT PAS manquer : Back To The 80’s, ou la musique des années 80 version Pop et Rock.

On a fouillé dans l’immense discothèque de la radio pour déterrer les titres mythiques des groupes et chanteurs Pop et Rock, New-Wave anglo-saxons, mais pas que.
Oubliez tout ce que vous savez sur les années 80 : désormais, le vendredi soir sur Poptastic, il n’y aura pas de capitaine abandonné en début de soirée et pas plus de démons à minuit que de femmes libérées pour la toute toute première fois.
Revenez aux fondamentaux avec les groupes pop anglais, australiens, américains qui ont marqué la décennie 80 : Soft Cell, ABC, Human League Duran Duran, les B-52’s, les Cure, le duo anglais Eurythmics, UB40, David Bowie, Talk Talk, Billy Idol…
Ce soir, c’est soirée… années 80 !
Rendez-vous sur le player de la radio ou dès 19h pour 3 heures de souvenirs qui vont vous faire dresser les poils sur les bras, carrément !
Musique des années 80

Si cette journée de mercredi vous semble un peu longue et pour tout dire ennuyeuse, branchez-vous sur Poptastic à 16h30. Vous verrez la vie côté… Radio Rock !

Philippe vous attend de pied ferme pour le numéro 230 de British Connection, avec entre autres :
– l’album de la semaine avec le groupe Blis
– les nouveautés BB Brunes, Shaka Ponk, Texas…
– l’invité : Jean-Luc bassiste de Garage Lopez
Et les rendez-vous que vous commencez à connaître sur Poptastic : info, cinéma, jeux…

Rendez-vous à 16h30 sur le player de Poptastic Radio ou sur votre plateforme d’écoute préférée.

British Connection sur Poptastic Radio

Tame Impala - Led Zeppelin
Roland Brunet
Roland Brunet

Je suis tombé récemment sur un morceau peu connu du groupe Australien Tame Impala  devenu en quelques années une référence du Rock des année 2010 qui a su rafraîchir, dépoussiérer voire redynamiser un genre musical majeur qui prévalait dans les 70ties : le Rock psychédélique !!!

Tout, chez Tame Impala respire la classe, l’inspiration, le son parfait qui vous transcende… Rarement, au cours de ces dernières années, j’ai ressenti une telle émotion à l’écoute de cette musique sensuelle qui vous touche directement par ces sons enveloppants, ces rythmes enivrants et cette faculté à  propulser votre esprit quelques décennies en arrière !

Tame Impala - Lorenism édition vinyle
Tame Impala – Lorenism (édition vinyle)

Donc ce fameux morceau des débuts de Tame Impala apparaît manifestement comme un hommage rendu à de glorieux aînés : il s’intitule tout simplement « Led Zeppelin » : on ne peut pas faire plus explicite !!
Au départ, il s’agit d’une histoire de riff (ces phrases musicales répétitives et très dynamiques jouées le plus souvent à la guitare). Celui proposé par Tame Impala dans notre morceau aurait fort bien pu être composé par Maître Jimmy Page tellement il reprend les codes du mythique guitariste : son  lourd, phrasé dynamique, mélodie qui vous accroche instantanément. Seule la section rythmique apparaît un peu faiblarde : logique n’est pas John Bonham qui veut !

La voix  de Kevin Parker semble également un peu fluette en comparaison de celle de Robert Plant mais ce n’est pas bien grave tellement le son de la guitare est entraînant et plaisant.

A titre de comparaison, il suffit de se remémorer le titre « The Wanton Song » qui possède une structure très proche de notre morceau : riff puissant et jeu de  batterie typique de Bonzo impulsant magnifiquement un rythme effréné. En superposant les 2 titres on se rend parfaitement compte de l’hommage rendu par Tame Impala qui a assimilé comme de nombreux autres groupes, les recettes du Zep pour les resservir à la sauce du 21ème siècle.

Pour terminer je ne résiste pas au plaisir de vous faire écouter une petite merveille de riff psychédélique et progressif (mon genre musical préféré) joué au synthé : c’est moins rock mais plus aérien et plus planant.
Ça se consomme comme un délicieux bonbon  comme un chewing gum qui s’accroche à votre mâchoire et ne vous lâche plus… On retrouve déjà tous les ingrédients du style « Impalien » notamment un son proche de leur dernier album « Currents« .
Les deux morceaux  évoqués ci-dessus sont  sortis dans l’album Lonerism édition vinyle 7 pouces (2012).

Roland Brunet
roland@poptastic-radio.com

Anniversaire de Sting

Spéciale Sting ce soir sur poptastic-radio.com dans Sting and Co.

Sting a fêté hier (02/10/2017) ses 66 ans et pour célébrer comme il se doit son anniversaire, nous vous proposons une heure en sa compagnie avec une sélection de titres live et studio.
 
Ne manquez pas « Sting & Co La Playlist » spéciale Sting ce soir à 19h sur Poptastic.
 
A écouter sur le player de Poptastic Radio et sur toutes les plateformes digitales et supports (iTunes, TuneIn, Orange, Freebox, RadioLine, Sonos) et sur l’appli gratuite Poptastic Radio.
(Photo : Paul Smith)