44/876 le titre mystère du prochain album de Sting et Shaggy

Sting aime nous surprendre et sa nouvelle collaboration avec Shaggy est une surprise de taille car elle ne s'arrêtera pas au single "Don't Make Me Wait" puisqu'un album complet mystérieusement titré "44/876" est prévu pour le 20 avril 2018.

Un décor haut en couleurs, un Sting que l'on croirait à peine sorti du groupe Police, plus cool que jamais, tantôt en train de jouer au billard, tantôt s'invitant à une fête de rue,  s'asseyant sur le capot d'une Jeep... Nous sommes en Jamaïque en compagnie de Shaggy ("It Wasn't Me", "Boombastic"...) et Sting, pour un duo façon "tube de l'été", sauf que nous sommes bel et bien en hiver.
Pas grave, la mélodie nous transporte sur le sable, en plein soleil au beau milieu d'un mois de juillet torride... pour nous faire réfléchir sur la gente féminine face à l'impatience des hommes. Sting nous dit qu'il est important de respecter les besoins de la femme que l'on convoite : "Je sais ce que veulent les femmes: elles veulent qu'on leur demande ce qu'elles veulent. J'ai appris cela et vous devez respecter cela." Vous savez que cette personne est votre âme sœur, mais elle n'est pas prête et a besoin de temps. Voila en résumé le thème traité dans "Don't Make Me Wait".

À la demande de Shaggy, Sting s'est rendu en Jamaïque en janvier pour un concert de charité "Shaggy and Friends" au bénéfice du seul hôpital pour enfants anglophone des Caraïbes, l'Hôpital Bustamante. Ce fut un moment important pour Sting qui n'était pas revenu sur l'île depuis plus de 20 ans. Il rappelle d'ailleurs que dans les années 80, c'est ici qu'il a écrit "Every Breath You Take" et qu'il a auparavant construit l'ADN musical de Police en mélangeant rythmes reggae et musique et Rock.

À lire aussi  Qui est vraiment Shel Talmy, génial créateur de tubes anglais

Le titre du futur album "44/876", qui correspond en fait aux indicatifs téléphoniques de l'Angleterre et de la Jamaïque, est comme un symbole de ce cette fructueuse collaboration. Et la communication semble plutôt être bien passée entre les deux hommes. En résulte des mélodies aux rythmes joyeux portant des paroles moins insoucieuses avec parfois même des connotations politiques comme "Dreaming in the USA".
Le tempère en déclarant que derrière ces mélodies festives, il y a des choses plus profondes à découvrir. Il avoue par ailleurs être incapable de faire autrement !

De son côté, Shaggy l'impatient, reconnaît que l'entreprise avec Sting, le réfléchi, lui a apporté patience et intuitivité et une nouvelle façon de travailler qu'il ne compte pas abandonner de sitôt.

Enfin, sachez que pour mener à bien ce projet, le duo Anglo-Jamaïcain a invité du beau monde : Daddy Yankee, Branford Marsalis, Robbie Shakespeare de Sly and Robbie, Aidonia, DJ Agent Sasco, Morgan Heritage et le guitariste de longue date de Sting, Dominic Miller. L'album est produit par Sting et une version "Luxe" inclura cinq morceaux live enregistrés lors du concert au profit de l'Hôpital Bustamante.

Sting qui n'en est pas à ses premières expériences live en duo (tournée avec Paul Simon en 2015, avec Peter Gabriel en 2016) laisse entendre qu'une tournée côte à côte pourrait bien avoir lieu, mais il est encore trop tôt pour en parler.