Le nouveau Gallagher vous fait penser à Plastic Bertrand ? Nous aussi.

Le 24 novembre dernier sortait le troisième album solo de Noel Gallagher (accompagné de son les High Flying Birds) Who Built The Moon? 11 titres qui flirtent entre Britpop, Rock psychédélique et parfois même… pastiche punk ?

Noel Gallagher et le producteur David Holmes ont reçu pour l’occasion quelques invités de marque comme Johnny Marr (The Smiths) ou Paul Weller (The Jam). Mais parmi ces artistes mythiques s’est peut-être cachée une autre personnalité que l’on pourrait qualifier de légendaire, un certain… Plastic Bertrand. Non, à l’origine de cette déclaration, pas de boisson alcoolisée et pas plus de cigarette qui fait rire, juste l’écoute de Holy Mountain premier extrait de l’album qui nous réunit aujourd’hui sur cet article. Dès les premières notes, on ne peut s’empêcher de penser à l’intro de Ça Plane Pour Moi, succès ô combien éternel de l’infatigable chanteur belge. Et voilà que Noel en remet une couche un peu plus loin en imitant le fameux Hou! Hou! Hou! Hou!, histoire d’affirmer sa fascination pour ce pastiche Punk de l’époque…

Cela dit avec Who Built The Moon? Noel Gallagher et ses amis n’ont pas accouché d’une souris, loin s’en faut car le et son groupe, malgré ce Holy Mountain un peu bruyant, proposent là un album qui deviendra aussi incontournable que le 45 tours de Plastic Bertrand.

Les avis sur cette ressemblance, que l’on ne peut pas pour autant qualifier de plagiat, sont nombreux sur la toile. Et dans The Stranger, le journaliste Sean Nelson évoque également la chanson de David Bowie Diamond Dogs.

Quand la RTBF parle de Noel Gallagher et de Plastic Bertrand
Le magazine The Stranger compare Noel Gallagher à Plastic Bertrand
Commentaires Youtube sur Holy Mountain et Ca Plane Pour Moi

À lire aussi

Par