En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Jack Brytow

07:00 09:00

Emission en cours

Jack Brytow

07:00 09:00

Background
Logo Poptastic Radio

Quand les groupes anglais partaient enregistrer à la ferme

rédigé par le 14 mars 2021

Les Simple Minds y ont enregistré leur premier hit, Bohemian Rhapsody a aussi été immortalisé ici, les frères Gallagher s'y sont disputés une énième fois...
Rockfield, l'improbable studio d'enregistrement né dans les années 60 dans une ferme du Pays de Galles est devenu progressivement le passage de plusieurs groupes anglais lassés des studios londoniens. Arte raconte l'histoire de ce haut-lieu du rock anglais.

"Des tas de studios ont investi dans l'acoustique et ils ont coulé, nous on a dépensé que dalle et on leur a tous survécu !". Cette phrase prononcée fièrement par Kingsley Ward devant ses rideaux faisant office d'isolation acoustique du studio, résume à elle seule l'esprit de Rockfield.
Simplicité, convivialité, nature et efficacité.
Charles et Kingsley Ward sont deux frères pas vraiment désireux de reprendre la ferme des parents dans les années 60 à Monmouth. Passionnés de rock, ils n'ont qu'une idée en tête : acheter un magnéto à bande, une petite table de mixage, quelques micros, afin d'enregistrer eux-mêmes les chansons du groupe qu'ils ont monté, les "Charles Kingsley Combo". Très vite, d'autres groupes locaux sont venus enregistrer quelques disques pour la modique somme de 5 ou 10 £ et les deux frères ont pu investir dans du matériel de plus en plus performant. C'est ainsi qu'est né le premier studio d'enregistrement au monde en capacité d'héberger des musiciens.
Depuis les années 70, plusieurs groupes et artistes rock britanniques devenus célèbres ont enregistré leurs albums entiers à Rockfield : Queen, Black Sabbath, Robert Plant, Simple Minds, Oasis, The Charlatans, Coldplay, The Stones Roses ou plus récemment Paolo Nutini, Manic Street Preachers, The Proclaimers, The Maccabees, Tom Odell, Royal Blood...

Rockfield sur arte

"Rockfield, le rock'n'roll est dans le pré", diffusé par la chaîne Arte, est un documentaire passionnant qui révèle plusieurs anecdotes sur les musiciens qui ont fréquenté ce lieu bucolique. De la nostalgie de Liam Gallagher à propos des pubs du coin, fréquentés assidûment entre les prises de "Wonderwall",  à Chris Martin qui nous raconte la genèse du méga-tube "Yellow" en passant par les confidences de Jim Kerr sur les débuts compliqués de Simple Minds ou encore le terrible épisode du clavier des Charlatans, Rob Collins, décédé dans un accident de voiture non loin des studios.
On y apprend aussi que des policiers de la brigade des stups du coin n'hésitaient pas à se cacher dans les arbres en face des studios afin de scruter d'éventuels consommateurs de substances illicites. Passage grotesque et croustillant à la fois !
Très bien réalisé, ponctué de nombreux témoignages rares et illustré d'images amateurs tournées pendant les sessions, notre conseil ici à Poptastic, vous l'aurez compris,  est de ne pas passer pas à côté de "Rockfield, le rock'n'roll est dans le pré" encore diffusé sur Arte et en streaming gratuit ci-dessous jusqu'au 2 avril 2021 et enfin sur arte.tv en VOD après cette date.