En direct

En direct


Existe-t-il une spécificité féminine dans le rock ?

Rédaction : le 23 novembre 2019

Le rock, un truc de mecs pour les mecs ? Et si le rock'n'roll avait fait ses premiers riffs avec l’acte électrique et révolutionnaire de Rosetta ?

Face aux clichés testostéronés, les femmes réinventent le désir et s’inscrivent cœur du récit rock. Si le rock'n'roll se raconte à rebours de tous les codes sur la beauté, rares sont les livres d’histoire mentionnant les femmes qui font du bruit.

Au début des années 1970, l’historienne Michelle Perrot inaugurait un cours intitulé « Les femmes ont-elles une histoire ? ». Il semble légitime de se poser la question : existe-t-il une spécificité féminine dans le rock ? Près de 50 ans plus tard, cette interrogation subsiste en toile de fond. Courtney Love, Patti Smith, PJ Harvey, Janis Joplin, Nico, Aretha Franklin, Tina Turner, Poly Styrene, Tobi VailCorin Tucker ou encore Ana Da Silva… des décennies de muses ont fait changer de peau le rock'n'roll. Une mue qui a commencé en 1948, alors qu’Elvis n’avait que 13 ans.
Sister Rosetta Tharpe, exécute cette même année 1948, un geste révolutionnaire en empoignant une guitare électrique. Pionnière du rock, c’est elle qui a l’intuition de mélanger gospel, blues et électricité. Erica Manzoni déclare : « Rendons à Rosetta ce que l’on croyait appartenir à César. Sans Rosetta, pas de Little Richard ni de Chuck Berry ».
Ces grandes figures féminines du rock ont empoigné non seulement leur guitare mais aussi leur histoire et la parole. A l’instar d’Aretha Franklin qui transforme "Respect" d’Otis Redding en hymne féministe, les femmes n’ont pas demandé l’autorisation, elles l’ont prise. Cette façon d'exprimer son désir de manière incarnée dans le rock s’est distillée dans la société entière jusqu’à en faire bouger les murs.
« Le jour où les femmes se sentiront autorisées à exprimer leurs désirs, elles ne seront plus des proies. » Belinda Cannon (tribune du 9 janvier 2018, le Monde)

Sur Poptastic vous écoutez actuellement :
Existe-t-il une spécificité féminine dans le rock ?

Selon Elli Medeiros, il a fallu que les femmes arrachent le rock, la musique plus globalement, aux hommes. De Patti Smith à Debbie Harry, de Brigitte Fontaine à Jeanne Added, de Camélia Jordana à Jehnny Beth du groupe Savages, en passant par Charlotte GainsbourgLou Doillon, Imany ou Vanessa Paradis : nous sommes toutes des rockeuses ! Être une femme, c’est mener une bataille au jour le jour, qu’elle soit familiale, professionnelle ou sociale.
Le sujet de la spécificité du rock féminin va bien au-delà de la musique. Ces voix du rock retracent sans fards l’histoire du féminisme et de l'évolution de la place des femmes dans notre société. Plutôt que d’opposer les sexes, il s’agit d’établir des liens d’inspiration, de combler ces lacunes malheureusement persistantes dans l’histoire du rock.

Émilie Dupont

Les références
Girls Rock écrit par Sophie Rosemont 
(Nil)
Respect : Le Rock au féminin écrit par Steven Jezo-Vannier (Le Mot et Le Reste)
Paroles d'évangile écrit par Brigitte Fontaine (Le Tripode)

Tags