En direct

Rock'n Taf

09:00 20:00

En direct

Rock'n Taf

09:00 20:00


Queen : des débuts royaux (2ème partie)

Rédaction : le 16 janvier 2019

Pour cette seconde partie de l'article "Queen : des débuts royaux", Roland Brunet monte le son et donne un coup de projo sur 2 chansons des débuts du groupe de rock britannique "My Fairy King" et "Liar".

"My Fairy King" : après un très bref "Woup" à peine perceptible , la guitare de Brian May introduit le morceau par un sublime riff joué sur 2 octaves, étiré, aérien et si caractéristique du son « Made in May » qui demeure un des éléments incontournables de la musique du groupe.

Sur Poptastic vous écoutez actuellement :

Je considère "My Fairy King" comme LA chanson de ce premier album du groupe, c’est celle qui a posé les bases du style Queen, c’est celle qui a innové dans les sons, les arrangements vocaux, l’utilisation du piano / voix sur fond subtil de guitare.
Et c’est celle qui m’a marqué à vie. Je n’avais jamais entendu un chanteur monter aussi haut dans les aigües : Freddie avait la capacité de chanter sur 4 octaves , il était baryton à la base. Une étude scientifique reproduisant sa voix afin d’analyser ses fameux vibratos et effet de voix a démontré que son style de chant lui permettait de produire plusieurs notes en même temps (style de chant subharmonique). Bref en plus d’avoir le génie et la musicalité, il possédait une technique hors norme.
Je vous conseille d’avoir une oreille attentive au passage débutant à la 3ème minute (montée en puissance guitare / charleston / piano) qui relève du sublime !

Freddie Mercury les débuts de Queen

Tout mélomane un peu connaisseur sait reconnaître instantanément la signature de Queen à l’écoute de quelques notes de cette guitare-là. 
Ce n’est pas pour rien que la compagnie productrice du film (20th Century Fox) a modifié son thème d’introduction au tout début de « Bohemian Rhapsody » !

"Liar" :

Ce titre plutôt rock au début se transforme progressivement en pièce baroque et originale, une espèce de mini opéra-rock. À noter un passage indescriptible entre 3’ et 5’30 qui relève du génie pur compte tenu de sa richesse, de ses décrochages incessants, de son tempo infernal et de la guitare de Brian en mode mitraillette….
Et puis il y a ces 3 phrases susurrées par Freddie qui sont pour moi carrément «A Kind of Magic » :
Father please forgive me
You know you'll never leave me
Please will you direct me in the right way

("Père, je t'en prie pardonne-moi, Tu sais que tu ne me quitteras jamais, Je t'en prie, mets-moi sur le droit chemin").

3ème partie à suivre prochainement.

Roland Brunet
roland@poptastic-radio.com

1ère partie

Queen debuts royaux 1 ere partie

3ème partie

Queen debuts royaux 3 eme partie