En direct

Rock'n Taf

09:00 20:00

En direct

Rock'n Taf

09:00 20:00


Alan Parsons Project : du rock progressif au rock fm

Rédaction : le 4 septembre 2019

En 1983, je passe, avec quelques comparses de lycée, beaucoup de temps à explorer un continent musical qui me semble alors infini. En effet, pas d’Internet à l’époque, il faut éplucher les articles des revues spécialisées que sont Best ou Rock & Folk pour s’orienter dans cette jungle aussi touffue que passionnante et excitante, ou passer du temps à espérer entendre à la radio un titre accrocheur, si tant est que l’animateur informe l’auditeur de ce qu’il vient d’entendre.

À l’époque, les pochettes d’album sont aussi des indicateurs précieux et à elles seules m’attirent ou me repoussent, selon le contenu qu’elles suggèrent. L’une d’elles, sur un fond vert d’eau, représente un œil, tracé au trait jaune doré épais, évoquant un hiéroglyphe. Le nom du groupe « Alan Parsons Project » titille l’amateur de science-fiction que je suis déjà. Ce sera par cet album « Eye In The Sky » de 1982, acheté alors en K7, que je découvrirai ce groupe fondé par Alan Parsons et Eric Woolfson sans savoir qu’il s’agit déjà de leur 6ème album. Si je l’ai beaucoup aimé à l’époque, sa réécoute aujourd’hui me laisse beaucoup plus circonspect quant à la qualité de l’album et des deux autres du groupe que je me suis procurés ensuite. Mais procédons par ordre.
Le musicien britannique Alan Parsons débute en tant qu'ingénieur du son aux studios Abbey Road de Londres et va collaborer avec les Beatles le 23 janvier 1969 comme opérateur de ruban sur l'album Let It Be et sera même présent lors du fameux concert sur le toit de l'immeuble d'Apple Records en janvier 1969. Il fonde donc The Alan Parsons Project en 1976 avec Eric Woolfson.

Trois albums Alan Parsons Project

Alan Parsons Project - The Turn of a Friendly CardEn 1979, Le mouvement punk a balayé les dinosaures du rock progressif. Sur son 5ème album "The Turn Of A Friendly Card", The Alan Parsons Project propose pourtant une pop progressive, par exemple sur le morceau-titre de 22 minutes, loin des emphases du genre. Arrangements sobres, mélodies subtiles, les écueils sont évités malgré, ça et là, une production un peu trop pop rock FM. Écoutez cependant l'instrumental "The Gold Bug" ou le merveilleux "Time" ci-dessous qui donne une idée de ce que peut-être le travail du groupe à son meilleur. On n’est pas très loin sur ce morceau des chemins empruntés, plus de 20 ans plus tard par Air.

Alan Parsons Project - Eye in the SkySorti en 1982, "Eye I The Sky" sera le plus gros succès commercial du Alan Parsons Project et l'un des premiers albums, donc, que j'ai achetés à l'époque en cassette. C'est pourtant un disque très inégal avec une grosse moitié de rocks lourdauds, à l’image du très éreintant « You’re Gonna Get Your Fingers Burned », un "Silence And I" très progressif et très pénible et une ballade dégoulinante "Old And Wise" au solo de saxo baveux pour finir, mais dont le meilleur est constitué par le tube qui donne son titre à l'album et par deux célèbres instrumentaux "Mamagamma" et surtout le fantastique "Sirius" ci-dessous.

Alan Parsons Project - Ammonia AvenueEn 1984, toujours au lycée, c’est avec impatience que j’achète, toujours en K7, "Ammonia Avenue". La pochette est encore plus mystérieuse. Quelle est cette « Avenue Ammoniaque » ? Que représente cet enchevêtrement de tuyaux ? Ce 7ème album d'Alan Parsons Project n'est pas, avec le recul, un grand disque. Il est dans l’exacte dans la lignée de leur précédent "Eye In The Sky", enchaînement inégal de rocks FM peu inspirés comme « Let Me Go Home », d’un slow baveux nommé « Since The Last Goodbye » bien difficile à supporter jusqu’au bout et comporte même avec le titre « Ammonia Avenue » un retour au progressif peu digeste. Heureusement il reste les tubes « Don’t Answer Me » et surtout un "Prime Time" tout à fait agréable.

Christophe Billars.
Retrouvez ses chroniques également sur le blog Galettes Vinyles

Alan Parsons Project - Eye in the SkyÉcoutez les titres d'Alan Parsons Project dans les playlists de Poptastic Radio.


Dans la même rubrique